Visite commentée de l’exposition Henri Marret

Coup de cœur pour Henri MARRET !!
C’est l’avis général des heureux visiteurs du groupe ALISEES qui ont parcourus la Bretagne d’Henri MARRET peintre oublié depuis 1960.
Henri MARRET est né à Paris en 1878, il prit le goût du dessin très jeune. Son père favorisera sa vocation artistique. Il trouva sa voie dans la décoration et la fresque murale. La guerre de 1914 vint interrompre ses débuts prometteurs. Il fut mobilisé comme sous-officier d’infanterie. En 1916 Il est chargé d’organiser le camouflage de la deuxième armée. Nommé lieutenant, il sera également chargé de l’instruction d’une unité de camouflage de l’armée américaine. Sans avoir vécu la vie des tranchées, Henri MARRET eut du mal à se remettre des horreurs de la guerre dont il fut témoin. Durant le conflit, il va saisir sur le vif, des croquis, esquisses, dessins. Il utilisera ses carnets pour la réalisation de gravures sur bois ou d’eaux fortes. Le Fine Arts Museum de San Francisco présente une série d’une vingtaine de gravures datant de cette période.
Après la guerre, chaque commune de France érige son monument aux morts et Henri MARRET réalisera des fresques pour plusieurs d’entre elles. Dès son retour à la vie civile, Il installe son atelier à Fourqueux (Yvelines) et réalise les esquisses de ses peintures décoratives. Ses fresques monumentales étaient réalisées rapidement sur un enduit en ciment frais qu’un maçon avait posé sur le mur. Ce travail se faisait dans des conditions difficiles.
Quelques années plus tard, Henri MARRET habité par une foi profonde va mettre ses talents artistiques au service de sa foi et participer à la décoration des églises du Nord de la France qui ont été détruites lors de la Grande Guerre. Période importante de la vie d’Herri MARRET, on retrouve dans ses œuvres à thème religieux une forte spiritualité.
En 1922 il expose à Chicago ses gravures eaux fortes et bois. Il est nommé en 1923, professeur de peinture décorative et de fresque à l’Ecole Nationale des Arts Appliqués. Il y enseignera pendant 20 ans.
Entre 1900 et 1938 Henri MARRET sillonne la Bretagne il y effectuera 17 séjours. La Bretagne occupe une place de choix dans sa pratique de l’aquarelle. Technique qui devient une véritable passion lors de ses séjours. Ses œuvres d’une grande fraîcheur sont à caractère maritime : paysages, scènes de ports de pêche et de chantiers navals, ou des scènes pittoresques de bord de mer. L’artiste a créé des aquarelles d’une séduction absolue.
En 1948 il est élu Président de la Société Nationale des Beaux-Arts, il occupera ce poste 12 années.
Henri MARRET décède en 1964.

Le 9 avril 2014 par Philippe