Saveurs et tradition

Quand les cloches préparent Pâques …

C’est à "Cap à l’Ouest", sur le quai de Camaret que 10 personnes se sont retrouvées pour l’atelier chocolat, sous la direction d’Isabelle, jeudi 29 mars.
Certaines astiquent les moules avec du coton pendant que d’autres brassent le chocolat qui fond au bain-marie.
Quand tout est bien fondu, il faut que la température redescende à 31° avant de remplir les moules. On tapote les bords pour faire remonter les bulles d’air, on retourne le moule et on racle le surplus à la spatule.
Un petit passage par le réfrigérateur et quand le chocolat a durci, on retourne le moule et on tape d’un coup sec pour décoller les coques.
Si le moule a été correctement lustré, le chocolat est bien brillant.
On passe ensuite à la petite friture selon le même processus.
Il ne reste plus qu’à remplir les poules, les cloches, les poissons, les cœurs, les nounours …
Ça caquette et ça caquette, dans un joyeux brouhaha, dans la bonne humeur, chacun met la main à la pâte.
Un peu de vaisselle, de nettoyage et les cloches pourront cacher leurs chocolats dans le jardin.
Un grand merci à Michel, le fils d’Isabelle, qui nous a accueillies.

Dominique.

JPEG - 403.9 ko
JPEG - 222.9 ko
JPEG - 303.9 ko
JPEG - 388 ko
JPEG - 387.8 ko
JPEG - 389.1 ko
JPEG - 407.9 ko
JPEG - 365 ko
JPEG - 390.4 ko

Le 1er avril 2018 par Philippe